Mauléon
et communes associées

La Chapelle-Largeau
La Chapelle

Mauléon
Le Château

St Aubin-de-Baubigné
La Durbelière

Mauléon
L'Abbaye

Moulins
La Corbelière

Rorthais
Aérodrome

Le Temple
Etang

Mauléon
Saint-Jouin

Mieux connaître, c’est avoir moins peur.

Les beaux jours sont de retour et les humains ne sont pas les seuls à en profiter. Les reptiles aussi sortent de leur période d’hibernation. Plutôt que d’en avoir peur ou de chercher à les tuer, mieux vaut apprendre à les connaître, car ce sont des espèces protégées.

Le saviez-vous, la dangereuse vipère n'est pas courageuse. Elle fuit devant le prédateur qu'est l'homme pour elle. Les couleuvres se montrent en revanche plus agressives, comme la couleuvre verte et jaune qui peut se dresser sur plusieurs centimètres. Impressionnantes les couleuvres, mais inoffensives.

 Il y a trois choses à regarder pour distinguer une couleuvre d'une vipère : 

 

Couleuvre

Vipère

 

Taille

+ de 60 cm

Moins de 60 cm

La queue

Extrémité effilée, pointue

 

La tête

Ovale

Triangulaire, aplatie, avec des narines saillantes

Quel que soit le serpent, il ne faut pas le tuer. Ce sont des espèces protégées, bien utiles par ailleurs pour limiter les populations de rongeurs. 

Beaucoup de personnes ont une peur phobique des serpents en partie due à l’angoisse que génère la morsure d’une vipère. Les rares cas de morsures, si elles sont traitées à temps, n’entraînent que peu ou pas de complications. En cas de morsure la conduite à suivre est :

  • d’avant tout garder son calme et de ne pas paniquer,
  • d’appeler les urgences et le centre antipoison,
  • de se mettre au repos et d’immobiliser le membre mordu pour ralentir l’éventuelle diffusion du venin (dans le cas d’une morsure avec injection de venin),
  • de se rendre au plus tôt dans un centre hospitalier pour contrôle et traitement si nécessaire. 

De manière générale, lorsque l’on rencontre un serpent chez soi :

  • ne pas le toucher ou le manipuler, il s’agit d’espèces protégées dont le déplacement est interdit
  • garder son calme même si le serpent parait impressionnant
  • si le serpent est dans le jardin, c’est que celui-ci fait partie de son milieu de vie. Contacter Deux Sèvres Nature Environnement (DSNE : 05 49 73 37 36) qui répondra aux interrogations
  • si le serpent est entré dans l’habitation, contacter DSNE et ne rien tenter. 

Comme beaucoup d’autres animaux sauvages, il arrive parfois qu’un serpent soit observé à proximité d’une habitation. Apprendre et découvrir la vie de ces animaux amène à faire de superbes observations. La répulsion laissant place à la curiosité amène à la conservation de ces espèces fascinantes.

*Le nombre de morts causé par morsure de serpents sauvages est très faible en France : "Les vipères seraient à l’origine d’un décès tous les cinq à huit ans pour 1.000 morsures par an". 

Dans 80 % des cas, la morsure de vipère sur un homme est sèche, c'est-à-dire sans venin. Les vipères ne gaspillent pas leur venin, elles savent faire la différence entre une proie et un humain. Elles s'enfuient. Si la vipère mord quelque chose de trop gros, elle risque de casser ses crochets, ce qui serait mortel pour elle, elle ne serait plus capable de se nourrir. 

Les risques de la vipère : si le venin est inoculé, une nécrose se forme rapidement autour des trous. Dans tous les cas, il faut appeler les secours pour s'en assurer. Car le venin est très néfaste : il a un effet choquant qui fait chuter la tension artérielle, c'est un anticoagulant, et un neurotoxique.

 

*Source Le nouvel observatoire