Mauléon
et communes associées

La Chapelle-Largeau
La Chapelle

Mauléon
Le Château

St Aubin-de-Baubigné
La Durbelière

Mauléon
L'Abbaye

Moulins
La Corbelière

Rorthais
Aérodrome

Le Temple
Etang

Mauléon
Saint-Jouin

Le PROJET de SITE PATRIMONIAL REMARQUABLE de MAULÉON

La ville de Mauléon a lancé la réflexion de création d’une Aire de mise en Valeur de l’Architecture et du Patrimoine (qui sera appelé Site Patrimonial Remarquable une fois créée) dans le cadre de sa démarche de labellisation « Petite Cité de Caractère® ». Aujourd’hui, au titre de sa nouvelle compétence en urbanisme, l’Agglomération du Bocage Bressuirais a repris les travaux engagés précédemment par la commune de Mauléon pour finaliser l’Aire de mise en Valeur de l’Architecture et du Patrimoine (AVAP - cette appellation sera prochainement remplacée par celle de « Site Patrimonial Remarquable » de Mauléon-ville).

Cet outil participe à la révélation et la valorisation de la cité historique. (Conformément à l’article 114 de la Loi LCAP du 7 juillet 2016).

Une AVAP, c’est quoi ?

Une Aire de mise en Valeur de l’Architecture et du Patrimoine a pour objet de promouvoir la mise en valeur du patrimoine bâti et des espaces naturels dans le respect du développement durable. Elle est fondée sur un diagnostic architectural, patrimonial et environnemental, afin de garantir la qualité des constructions existantes et à venir, ainsi que l’aménagement des espaces paysagers.

L’AVAP permet :

  • de protéger et de mettre en valeur le patrimoine bâti et naturel d’une ville
  • l’évolution de la ville tout en respectant son harmonie et son identité

Sur le plan juridique, c’est une servitude d'utilité publique qui sera annexée au Plan Local d’Urbanisme Intercommunal, sur un périmètre adapté aux contours des noyaux urbains anciens de Mauléon-ville et de Saint-Jouin. Elle permet ainsi de redéfinir, simplifier et clarifier les différentes protections patrimoniales existantes sur la commune et son environnement. Une démarche partenariale entre la Ville de Mauléon, l’Agglomération du Bocage Bressuirais et les services de l’Etat ponctuée par des temps de concertation avec les habitants et les forces vives du territoire. 

Une Commission Locale associant des élus et techniciens de la Ville et de l’Agglomération, des représentants des services de l’Etat et notamment le représentant de l’Architecte des Bâtiments de France ainsi que des personnes ressources du territoire ont travaillé à la finalisation de ce document, avec l’appui d’un bureau d’études missionné par l’Agglomération : le bureau d’études Entrelieux, l’architecte du patrimoine : Anne Boissay et le paysagiste Stéphane Duprat. Des temps de concertation et d’échange avec les habitants, les élus et les artisans ont ponctué les temps de travaux sous plusieurs formes : découverte itinérante de la cité, réunions, journée d’étude…

Projet subventionné par le Conseil Départemental des Deux-Sèvres et la DRAC Nouvelle-Aquitaine.

Explication en images